Nos financements

Pour habiter ou investir, Aiguillon vous accompagne et vous conseille sur le financement le plus approprié à vos besoins lors de votre achat.

Le Prêt à Taux Zéro, le PTZ est un dispositif d'aide à l'accession à la propriété réservé aux acquéreurs de leur résidence principale. 

Le prêt à taux zéro est gratuit : c’est un prêt sans intérêt. Sa durée totale est de 20, 22 ou 25 ans. Il est constitué d’une période de différé d’une durée de 5 à 15 ans, durant laquelle le ménage ne paie aucune mensualité sur son PTZ. Plus les ménages sont modestes, plus les conditions sont favorables : la durée totale du prêt et la période de différé sont maximales.

Le prêt à taux zéro est un prêt complémentaire  : il sert à financer une partie de votre achat. Il vient en complément du ou des autres prêts, contractés par ailleurs, auprès des banques.

Le prêt à taux zéro est accordé en fonction des revenus : pour bénéficier du prêt à taux zéro, il ne faut pas dépasser un plafond de revenus, défini en fonction de la taille du ménage et de la localisation du bien à acheter.

Le prêt à taux zéro est destiné à acheter sa première résidence principale : pour bénéficier de ce prêt il faut acheter un bien pour la première fois et y habiter. Il est également valable pour les personnes qui n’ont pas été propriétaires dans les deux ans précédant la demande de prêt.

Ecodys - La Chapelle s/ Erdre (44)

Ecodys - La Chapelle s/ Erdre (44)

  • Location-accession

    PSLA Aiguillon

    Selon les conditions en vigueur, vous pouvez avoir droit à des dispositifs d’aide à l’accession à la propriété.

    La location-accession ou PSLA

    • Qu'est-ce-que la location-accession ?

    La location-accession (ou prêt social de location-accession) est un dispositif d'aide à l'accession à la propriété. Elle vous permet d'acheter votre résidence principale neuve, après une phase locative

    • Quels sont les avantages ?

    Vous devenez propriétaire d'un logement neuf :

    - avec une TVA réduite

    - avec une exonération de la taxe foncière durant 15 ans

    - sans appel de fonds durant les travaux

    •  Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

    Vous vous engagez à faire de ce logement votre résidence principale.

    Ce dipositif s'adresse à des personnes respectant les conditions de ressources définies par l'Etat.

    Selon les collectivités locales, d'autres critères pourront être déterminés.

     

    Découvrez la location-accession (PSLA)

     

    Pour certaines agglomérations ou communautés de communes, d'autres dispositifs spécifiques sont disponibles:

    L'accession aidée,  par exemple à Rennes Métropole. 

    Téléchargement

  • Le dispositif d’aide à l’investissement locatif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pour l’acquisition d’un logement neuf, en contrepartie d’un engagement à le louer nu à usage d’habitation principale et à un prix inférieur à celui du marché, pendant six ans minimum. Il peut être prolongé en option à neuf ou douze ans.

    Le dispositif répond à un triple enjeu :

    - Construire des logements dans les zones tendues ;

    - Soutenir l’investissement locatif ;

    - Développer une offre de logements locatifs « intermédiaires » entre le marché locatif privé et le logement locatif social, accessibles aux ménages qui, sans avoir accès au parc social, éprouvent des difficultés à se loger sur le marché libre.

    En quoi consiste le dispositif d’aide à l’investissement locatif ?

    Si un particulier investisseur acquiert ou fait construire un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016, il peut bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu, étalée sur six, neuf ou douze ans, s’élevant à 12, 18 ou 21 % du prix d’achat du logement (29 % dans les collectivités et départements d’outre-mer) en fonction de l’option fiscale retenue, dans la double limite de 300 000 € et d’un plafond de 5 500 € au m².

    Pour bénéficier de la réduction d’impôt :

    Le logement doit être mis en location pendant une période minimale de six, neuf ou 12 ans ;

    Le logement est situé en zone tendue ;

    Le loyer appliqué respecte un plafond de loyer qui varie en fonction des zones, généralement inférieur d’environ 20 % aux loyers de marché ;

    Le locataire présente un niveau de ressources qui n’excède pas un plafond ;

    Le locataire peut-être l’ascendant ou le descendant du propriétaire. A condition que celui-ci ne soit pas membre du foyer fiscal du propriétaire ;

    Le logement respecte un niveau de performance énergétique globale.

    Attention : ce type d’opération est limité pour chaque propriétaire investisseur à deux logements par an au maximum (dans la limite d’un investissement total de 300 000 € par an). La réduction d’impôt que permet ce dispositif est incluse dans le plafonnement global à 10 000 € des avantages fiscaux.